Ce qui inquiète vraiment les jeunes…

Dans une récente étude menée par Génération Cobaye auprès de 50 000 internautes de 18 à 35 ans, nous pouvons nous apercevoir des réelles préoccupations des jeunes.

Il n’est pas rare d’entendre que les nouvelles générations sont préoccupées par l’obtention d’un salaire important et d’un poste à responsabilités. Cette vision des centres d’intérêts des jeunes incite alors à mettre une pression supplémentaire dans leurs choix d’orientation dès le collège mais surtout à la sortie du lycée, lors des vœux APB.

Pourtant, l’étude de Génération Cobaye nous montre que les 18-35 ans ont une grande conscience des crises et des difficultés politiques, sociales et surtout environnementales qui les entourent. Nous retrouvons d’ailleurs ces trois éléments dans ce qui les effraie le plus. Ainsi, lorsque nous leur demandons quels sont les trois sujets qui les inquiètent le plus, nous retrouvons pour plus d’un tiers d’entre eux : « la dégradation de l’environnement », « la montée des extrémismes » et le « pouvoir des multinationales ».

Malgré cela, 82% des personnes interrogées s’estiment heureuses. De la même manière, 3/4 d’entre elles pensent que leur vie future sera plus heureuse que celle de leurs parents !

Enfin, cette génération se définit comme ultra-connectée et place les valeurs comme élément essentiel dans le choix d’un métier. Ce n’est donc pas le salaire ou les responsabilités qui déterminent leur orientation scolaire et professionnelle mais plutôt le sens qui sera donné à leur futur emploi. L’innovation est également un élément clé comme nous le montrions ici

C’est en ce sens que nous estimons que Pixis a un rôle à jouer dans l’orientation scolaire. En effet, nous considérons que l’accompagnement des jeunes dans leurs choix d’études ne peut plus se faire uniquement en fonction d’opportunités de carrière mais aussi, et surtout, en prenant en compte les métiers qui se créeront dans les années à venir en fonction des objectifs de développement durable que sont la protection de la planète, l’éducation, l’égalité et la paix par exemple. C’est cette vision que nous décrivions dans nos précédents articles que vous pouvez retrouver ici ou ici.

C’est en ce sens que nous estimons que Pixis a un rôle à jouer dans l’orientation scolaire. Nous considérons que l’accompagnement des jeunes dans leurs choix d’études ne peut se résumer aux choix de métiers porteurs. Pour Pixis, agir sur l’orientation scolaire, c’est avant tout permettre aux jeunes de trouver leur place dans le XXIème siècle. Pour y parvenir, nous nous appuyons sur les objectifs de développement durable définis par l’ONU comme la protection de l’environnement, l’éducation, la paix ou la « faim zéro ». Nous réalisons également un important travail de recherche et de prospective pour définir quels seront les métiers de demain et les compétences qui compteront dans le futur.

Pour trouver ta place dans le XXIème siècle :

 down-arrow 


Explore la Galaxie des Métiers


Source : Le Figaro Étudiant, Génération cobaye, l’enquête Que du Bonheur

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *